• L'équipe du MAJ

Annonce du thème 22 – La maison

Mis à jour : mars 5



La plupart d’entre nous y passent beaucoup de temps ces jours-ci. Pourtant, comme l’actuel couvre-feu nous l’a violemment rappelé, certains n’en ont pas. Du moins leur maison ne correspond pas à la représentation sociale qu’on s’en fait. La notion de maison se traduit dans des domaines divers : maison-mère, maison de retraite, Maison de la culture, maison de Dieu, Maison de Radio-Canada, Maison-Blanche, la Maison qui rend fou des Douze travaux d’Astérix


Ce mois-ci sur Musée en quarantaine, nous vous proposons de revisiter un lieu familier. Le thème de la maison nous a été inspiré par deux des expositions en cours au Musée.


Dans l’exposition Regards en dialogue, Nicolas Fleming reproduit à échelle réduite la Maison Antoine-Lacombe, bâtiment patrimonial de la municipalité voisine de Saint-Charles-Borromée, dans une de nos galeries. Trouver une maison à l’intérieur d’une salle d’exposition déjoue nos attentes et crée un effet de mise en abyme. Le public est invité à entrer dans l’installation, y déambuler et – pourquoi pas – s’imaginer y vivre. Cette tension entre intérieur et extérieur, public et privé, se fait également sentir dans la facture de l’œuvre dont les matériaux apparents sont les cloisons sèches (gypse), le plâtre et les panneaux de particules de bois. La rencontre de ces matériaux est à la fois familière et curieuse, car ceux-ci sont habituellement camouflés, spécialement en contexte muséal.


Vue d’installation, Regards en dialogue : Hébert, Laliberté, Suzor-Coté et Fleming. La collection A.K. Prakash de sculptures historiques, un don au Musée d’art de Joliette, Musée d’art de Joliette, 2020. Nicolas Fleming, Une maison pour Marc-Aurèle, Louis-Philippe et Alfred (détail), 2020. Crédit photo : Paul Litherland


Dans son exposition Somebody Nobody Was… [Quelqu’un que personne n’était…], l’artiste kaska dena Joseph Tisiga aborde le thème de la maison comme un lieu de construction identitaire et de « mythologie du soi ». Dans la série photographique No Home in Scorched Earth [Sans racines sur la terre brûlée], par exemple, il pose la question suivante : comment nourrir un sentiment de chez-soi, un récit identitaire (personnel et collectif), quand vos racines et leur terreau ont été brûlés?

Vue d’installation, Joseph Tisiga. Somebody Nobody Was…, Musée d’art de Joliette, 2020. Série No Home in Scorched Earth (détail), 2014-2019. Crédit photo : Paul Litherland


👉 Dans le cadre du présent appel à créations, nous vous invitons à considérer votre maison au propre et au figuré. Quelle œuvre d’art avez-vous ou aimeriez-vous avoir dans votre maison? Dans quelle œuvre d’art aimeriez-vous habiter? Si vous êtes en télétravail, comment est-ce que cette réalité change (ou pas) votre vie domestique? Considérez-vous votre lieu de vie comme appartenant à la sphère privée, ou bien êtes-vous de ceux dont la porte d’entrée est toujours ouverte? Quelle est votre maison de rêve? Quelle activité faites-vous à la maison et nulle part ailleurs? Quelle tâche ménagère vous déplaît particulièrement? Dans quelle pièce de votre maison vous sentez-vous le mieux? Quel objet, odeur, saveur, geste, chanson vous fait sentir chez vous?


À venir ce mois-ci :

Anne-Marie St-Jean Aubre, conservatrice de l’art contemporain, nous parlera de l’idée du domestique dans la pratique de Monique Régimbald-Zeiber.

➔ Nathalie Galego, adjointe aux collections, nous présentera le travail du sculpteur Yannick Pouliot.

Comme toujours, le département de l’éducation vous prépare une activité « spécial famille »

➔ Plusieurs autres surprises seront au rendez-vous sur le blogue pour souligner le 1er anniversaire de Musée en quarantaine, dont le deuxième épisode de la nouvelle série de balados Spécialiste en la matière, des témoignages de participant.e.s et des rencontres avec des artistes!


Restez à l’affût !


Cet article a été écrit par Charlotte Lalou Rousseau, adjointe à la conservation de l'art contemporain, Musée d'art de Joliette.



POUR PARTICIPER À MUSÉE EN QUARANTAINE

Vous avez jusqu'au mercredi 31 mars à midi pour nous envoyer vos créations artistiques inspirées du thème du mois. L’exposition sera en ligne le jeudi 8 avril 2021.


Cliquez ici pour savoir comment participer.


Posts récents

Voir tout