• L'équipe du MAJ

Semaine 11 – L’art de faire rire (spécial famille)

Thème de la semaine : l’humour


Nous proposons un article par semaine destiné aux enfants de 7 à 12 ans. Et si toute la famille prenait le temps de le lire ensemble et d’en discuter?! Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises interventions. On a le droit de ne pas être d’accord, mais il faut expliquer son point de vue et surtout écouter celui des autres.

Commençons par réfléchir aux sujets suivants :

· Qu’est-ce qui te fait rire?

· Est-ce que l’art c’est sérieux?

· Peut-on rire dans un musée?

Regardons l’œuvre suivante :

Pierre Ayot, Femmes de toilette, 1980, installation sonore avec bottes et manteau. Don de Mme Madeleine Forcier


Apprenons sur l’œuvre et sur l’artiste :

· Pierre Ayot est né à Montréal en 1943 et est décédé en 1995.

· Tout au long de sa carrière, il s’est intéressé à la sérigraphie, la peinture, la sculpture et l’installation.

· Ayot aimait bousculer les traditions du monde des arts. Par ses œuvres, il voulait surprendre, choquer, faire rire, faire réfléchir et amuser!

· L’œuvre qui s’intitule Femmes de toilette a été présentée au Musée d’art de Joliette en 2016-2017. Toutefois, elle n’était pas exposée dans une de nos salles d’exposition, mais bien dans… la salle des toilettes pour femmes du 3e étage! Cette dernière avait été exceptionnellement transformée en espace d’exposition.

Sérigraphie : La sérigraphie est une technique de reproduction d'image qui utilise le principe du pochoir.


Observons les détails suivants :

· Qu’est-ce qu’on voit?

- C’est une installation artistique puisque c’est une œuvre en trois dimensions, créée pour un lieu déterminé (ici une cabine dans les toilettes) et conçue pour modifier la perception de l'espace.

- L’œuvre est composée d’une bande sonore dissimulée, de deux paires de bottes et d’un manteau.

- Sous la porte de la cabine, on aperçoit les bottes. Le manteau a été déposé nonchalamment sur la porte. On entend aussi une discussion entre deux femmes.

- C’est un trompe-l’œil puisque grâce à la bande sonore qui tourne en boucle, on a l’impression que deux personnes sont réellement à l’intérieur d’une cabine et discutent entre elles.

· Qu’est-ce qu’on entend?

- Sur la bande sonore, on entend deux artistes femmes (Pierrette et Aisha) discuter entre elles. On comprend que cela fait un certain temps qu’elles ne se sont pas vues et elles parlent de leur projet créatif respectif.

- Pierrette a fabriqué 915 mannequins grandeur nature en tissus qu’elle souhaite mettre en scène dans une installation participative, mais en attendant, ils sont rangés dans son salon.

- Aisha était chanteuse. Elle s’adonne maintenant à la lithographie. Un de ses collègues a ruiné, par accident, son dernier travail. Il a échappé son repas dessus!

Lithographie : C’est une technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un dessin exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.


Faisons des liens :

· Par cette œuvre, l’artiste :

- Crée une expérience pour les visiteurs.

- Joue avec les conventions et les normes muséales. On n’est pas dans une salle d’expo mais dans la salle de bain des femmes!

- Interroge les fonctions de l’art.

· Cela nous amène :

- À réfléchir sur l’aspect « sacré » ou sérieux des œuvres d’art et des musées.

- À éprouver un malaise (on entre dans l’intimité de ces deux femmes), mais cela suscite aussi notre curiosité (on a envie d’écouter en douce leur conversation).

- À rire! La situation dans les toilettes est plutôt inusitée et les propos tenus par les femmes sont comiques.


Amusons-nous :

· Découpe une grande forme dans une barquette de polystyrène.

· Grave un dessin rigolo dessus à l’aide d’un crayon à mine.

· Avec un pinceau, recouvre la forme de polystyrène d’une fine couche de peinture. Attention de ne pas trop en mettre.

· Imprime ton dessin sur un papier cartonné.

· Tu peux nettoyer ton dessin et recommencer ainsi avec différentes couleurs!





Alors, peux-tu me dire :

Maintenant que tu as lu, observé, appris et exploré, est-ce que tu as changé d’idée ou peux-tu compléter ta réflexion de tantôt?

- Qu’est-ce qui te fait rire?

- Est-ce qu’une œuvre d’art peut faire rire? À quoi doit-elle ressembler pour que tu t’esclaffes?

- Est-ce qu’on peut rire au Musée? Bien sûr!!!

- À ton tour, de créer une œuvre comique qui fera rire toute ta famille!

- N’oublie pas d’envoyer le résultat à quarantaine@museejoliette.org


S’esclaffer : Cela décrit la manière dont une personne se met soudain à donner de la voix, pour se faire entendre, ou à éclater de rire. 🤣😂

Cette activité a été préparée par Ariane Cardinal, conservatrice à l'éducation du Musée d'art de Joliette.

POUR PARTICIPER À MUSÉE EN QUARANTAINE

Vous avez jusqu'au mercredi à midi pour nous envoyer vos créations artistiques inspirées du thème de la semaine.

Cliquez ici pour savoir comment participer.

Et cliquez ici pour voir toutes les autres activités «spécial famille». 🎨 ✨