• L'équipe du MAJ

Semaine 2 - Le thème de la semaine

Mis à jour : juil. 9

Art et science


« Il m’arrive d’être certain que j’ai raison sans savoir pourquoi. (…) L’imagination est plus importante que le savoir. Le savoir est limité, tandis que l’imagination embrasse le monde entier, stimulant le progrès, engendrant l’évolution. Il s’agit à proprement parler d’un réel facteur dans la recherche scientifique. » Albert Einstein

La science et les arts peuvent sembler irréconciliables. Il en était autrement à une époque où le savoir était plus limité. Les deux expositions principales de la saison d’automne 2019 du Musée d’art de Joliette, celles de Patrick Coutu et de Marina Gadonneix, mettaient de l’avant la recherche scientifique en tant que sujet et stratégie artistiques. Elles s’intéressaient plus spécifiquement aux modèles scientifiques, physiques ou abstraits, représentant les phénomènes naturels. Ces deux artistes ébranlent, à leur façon, les modèles existants qu’ils rencontrent; leur recherche suggère qu’en science comme en art, l’objectivité est inatteignable. Les rapprochements sont nombreux entre les deux disciplines : recherche, expérimentations, études, dispositifs… Einstein ajouterait l’imagination à cette liste. Et si l’instinct constituait l’un des champs de forces qui régissent l’univers? Pour cette deuxième semaine de Musée en quarantaine, nous vous invitons à ouvrir votre créativité grâce à la notion de l’art et la science. Selon vous, qu’ont en commun (ou non) ces deux domaines de la pensée humaine ?


Oeuvre de Patrick Coutu exposée dans L'attraction du paysage au Musée d'art de Joliette en 2019.


Vue de l’exposition Phénomènes de Marina Gadonneix, Musée d’art de Joliette, 2019. Photo : Romain Guilbault