• L'équipe du MAJ

Témoignage de Lucette Tremblay

Spécial premier anniversaire de Musée en quarantaine


Il y a un an (oui déjà), Musée en quarantaine a été lancé par le Musée d'art de Joliette pour garder le cap à travers cette bourrasque pandémique venue bouleverser nos vies. Musée en quarantaine, c'est un projet qui veut rassembler une communauté virtuelle, des citoyen.ne.s d'ici et d'ailleurs, artistes, jeunes et moins jeunes. Au tout début, c'était, sans contredit, un défi de taille. Cependant, vous avez été nombreux.ses à participer. Et quel bonheur pour toute l'équipe du MAJ d'avoir appris à vous connaître au fil des semaines !


Pour souligner le premier anniversaire de ce projet numérique citoyen, nous avons voulu vous remercier et vous rendre hommage. Nous avons donc contacté des participant.e.s qui font de Musée en quarantaine un rendez-vous récurrent. Nous les avons invité.e.s à nous faire part de leurs histoires, de leur expérience et de l'espace qu'a pris le projet dans leur quotidien. Et nous ne nous attendions pas à une dose d'amour aussi grande !


Merci, merci, MERCI à toutes celles et à tous ceux qui font vivre Musée en quarantaine !


Tous le mois de mars, vous verrez apparaître sur le blogue des témoignages empreints de gratitude, de solidarité et de reconnaissance de plusieurs participant.e.s de la première heure.


Bonne lecture.


Partageons nos histoires.


J’accorde une importance primordiale au Musée d’art de Joliette qui m’a permis, avec le projet Musée en quarantaine, de partager une sensibilité intérieure et un désir de me joindre à un rassemblement communautaire.


Durant cette dernière année, ç’a été pour moi l’occasion d’en connaître davantage sur les activités du Musée et leur sens professionnel. J’ai choisi de m’impliquer comme artiste au sein de votre organisme pour combler mes besoins d’accomplissement professionnel et pour me ramener à une réconciliation avec un projet en attente que j’ai partagé en partie avec la communauté où je me sens écoutée de toutes parts.


Dans un contexte de pandémie, la mémoire de ces moments imprégnée de sensibilité et d’histoire devient, pour moi, la source d’inspiration de mon travail en reconstituant ces émotions qui s’imposent dans notre quotidien et en partageant des rapports analogiques avec les êtres et les lieux qui ont participé à Musée en quarantaine. À travers ce parcours dynamique en éternelle transformation se dissimule un nouveau souffle de création, en particulier lorsque j’aborde des éléments dont les repères font figure de légende de ce temps.


Le processus réinventé des mises en scène prend force dans un recueil imaginaire où j’arrive à créer dans un même univers des lieux inventés où surgit de la poésie indescriptible, imprégnée de rêves et de visions fantastiques, qui sollicite le doute sur ce qui se rapproche de la réalité du moment présent.


Cette expérience m’apporte un bagage acquis qui m’aide à traverser l’isolement et les différents changements où l’on se pose mille et une questions. Il me donne une motivation à poursuivre des projets dans une quête de soi réfléchie et intériorisée que je transmets à travers ce monde secret et poétique du présent qui nous entoure.


Lucette Tremblay

Cabinet de références, non daté

Processus créatif, 2012 Panorama miniature, 2012


Attachements, 2012 Découpage magique, 2012


Câlins, 2020 Nostalgie, non daté


Espoir, non daté Forêt secrète, 2020


Si vous voulez nous faire part de vos expériences, vous pouvez les inscrire ici.


POUR PARTICIPER À MUSÉE EN QUARANTAINE

Vous avez jusqu'au mercredi 31 mars pour nous envoyer vos créations artistiques inspirées du thème du mois. L’exposition sera en ligne le jeudi 8 avril 2021.


Cliquez ici pour savoir comment participer.

Posts récents

Voir tout