THÈME 33

NATURE MORTE

(du 3 au 28 février 2022)

Parmi ses chefs d’œuvres, le MAJ compte plusieurs « natures mortes ». C’est d’ailleurs Les raisins verts de Borduas qui a été la première œuvre à intégrer la vaste collection du Musée, en 1943.

 

Rappelons qu’une nature morte, c’est la mise en relation de plusieurs objets, souvent des aliments, qui sont exposés dans un cadre défini. Ce genre artistique a pour effet de nous rappeler que toute chose a une fin et que nous mourrons toutes et tous un jour. Malgré une thématique pas très joyeuse, les œuvres illustrent souvent des fruits bien mûrs ou un repas attrayant et cela a pour effet de créer une peinture plutôt alléchante.

Nous nous sommes inspiré.e.s de l’exposition Le chant de la forêt du duo d’artistes DaveandJenn pour choisir le thème de ce mois-ci. Cette exposition présentée du 5 février au 24 avril 2022 est constituée d’une installation qui amalgame la vidéo, la sculpture et la peinture. Celle-ci transpose les visiteuses et les visiteurs dans un environnement luxuriant, rempli de plantes et d’animaux exotiques. Si cet environnement nous plonge dans une expérience apaisante ou rassurante, il cache aussi un discours plus préoccupant. En effet, cette mise en scène aborde « les débuts d’une économie basée sur la circulation des biens à grande échelle et un rapport inéquitable entre colonie et métropole ainsi qu’entre animaux et êtres humains ».