THÈME 31

CADAVRE EXQUIS

(du 2 au 31 décembre 2021)

Bienvenue dans ce nouveau thème de Musée en quarantaine. Nous avons hâte de recevoir vos créations !

 

Cadavre exquis... ce jeu autant visuel que littéraire est passé dans le langage courant.

Une première participante commence le dessin, plie la feuille pour le dissimuler tout en laissant dépasser quelques lignes auxquelles le prochain participant pourra s’accrocher, et ainsi de suite.

 

Du côté littéraire, on applique la même recette avec des bouts de phrase. En résulte ce qu’on appelle un cadavre exquis (ou un phoque défriché, ou un alexandrin amputé).

 

L’exercice, issu du mouvement artistique surréaliste, crée des unions fortuites, des décalages surprenants, des étrangetés familières qui libèrent le sens des images et des mots. De plus, la rencontre grâce à laquelle le cadavre exquis est possible nous aide potentiellement à percevoir des facettes de nous-mêmes qui nous étaient jusque-là inconnues, éclairées maintenant par le regard de l’autre.

La thématique de décembre sur Musée en quarantaine nous a été inspirée par l’exposition de la collection des Impatients, présentée au Musée jusqu’au 9 janvier prochain, intitulée Constellations. La mission de l’organisme Les Impatients est de venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Tel qu’expliqué dans le texte proposé par le département de l’Éducation ce mois-ci, les Impatients sont appelés ainsi « car on ne les considère pas comme des patient·e·s, mais comme des créateur·trice·s impatient·e·s de guérir, de développer leur art et de retrouver un rôle dans la société lorsqu’ils ou elles iront mieux. » L’organisme collectionne les œuvres produites par les participant.e.s à ses ateliers aux quatre coins du Québec. L’exposition comprend également une œuvre collective à laquelle le public est invité à contribuer, ce qui met de l’avant l’importance de la communauté lorsqu’il s’agit d’enjeux relatifs à la santé mentale.

Dans le cadre de l'appel à créations, nous vous invitions à considérer le cadavre exquis sous toutes ses formes, textuelles ou visuelles. Connaissez-vous des auteurs ou des tableaux surréalistes ? Quelle est votre œuvre surréaliste préférée ? Qu’est-ce que la juxtaposition d’éléments opposés provoque chez vous ? L’embarras ? L’émerveillement ? Le dédain ? L’incompréhension ? Est-ce que l’art vous apprend des choses sur vous ? Faites-vous de la création collective ? Pourquoi ne pas explorer ces idées avec un correspondant ? Par texto avec vos vieux amis que vous ne voyez plus si souvent ? Vos enfants, vos parents ? En dessin ? En photocollage ? Amusez-vous à créer un récit en juxtaposant à l’aveugle des images et/ou des mots tirés de sources différentes.